Nos modes de vies sont en pleine (R)évolution

Notre société change, à un rythme qui semble s'accélérer toujours plus. La démocratisation des outils numériques transforme les pratiques de production et de partage du savoir (TED, Khan Academy, tutoriels DIY, Skype...), impacte les échanges de biens et de services (Ebay, Linux, Airbnb, Uber...) et même la manufacture (impression 3D). En répercussion de cette évolution sociétale, les économistes de l'Université d’Oxford prédisent que la moitié des emplois actuels aura disparu d’ici 20 ans. Ce genre d'annonce peut laisser présager des scénarios d'avenir plutôt inquiétants, notamment un accroissement dramatique des inégalités. La révolution numérique peut cependant être perçue comme une opportunité. En tant que révolution avant tout anthropologique, elle pourrait s'accompagner d’une évolution des consciences. Un nombre croissant d'individus et d'organisations valorisent dorénavant la créativité, la coopération altruiste et l’avancement social, le tout catalysé par des structures horizontales, démocratiques et humaines.

 

Mathieu Baudin, prospectiviste. Institut des Futurs Souhaitables

 

 

L'enfant est une personne indépendante 

Les experts mondiaux en éducation du sommet WISE prédisent la fin des programmes scolaires en 2030, laissant place à des chemins d'apprentissage individualisés, avec des enseignants adoptant une posture de facilitateur (horizontalité) plutôt que de sachant (verticalité).

Inspirés de l'expérience de la Sudbury Valley School depuis 1969, nous allons dès aujourd'hui un pas plus loin que cette vision 2030, en considérant l'enfant comme une personne indépendante. Les adultes interagissent avec les enfants exactement comme ils le font avec des personnes ordinaires, de sorte que le concept même "d'enfant" et "adulte" disparaît. Nous considérons que les enfants n'ont pas besoin d'enseignement mais d'un cadre sécurisant qui leur donne l'opportunité d'épanouir leur potentiel unique, quel qu'il soit.

Fort de notre expérience, nous les voyons qu'en leur accordant une telle confiance, ils grandissent et se transforment à une vitesse impressionnante. Ils développent leur potentiel intellectuel et des compétences transversales indispensables à tout adulte épanoui : indépendance, conscience et responsabilité de soi, résilience émotionnelle, sens critique, empathie, ouverture à la diversité, capacité à coopérer...

 

Logan Laplante (13 ans) nous raconte ses 4 années sans école