ramin farhangi ecole dynamique alternative paris sudbury democratique

RAMÏN FARHANGI

L'Ecole Dynamique est l'approche éducative que je souhaite pour moi-même, pour mes futurs enfants et toutes les familles qui souhaitent une école conçue pour apprendre et évoluer en toute liberté. Je parle en détail de mes idées concernant cette approche dans mon blog : raminfarhangi.unblog.fr.

J'en suis arrivé à cette conclusion suite à un parcours classique de "premier de la classe". Diplômé d'une école d'ingénieur, j'ai d'abord travaillé 3 ans pour le Boston Consulting Group (BCG), durant lesquelles j'ai progressivement requestionné mon rôle dans la société et l'intérêt de contribuer à l'enrichissement des déjà-riches.

Je rêvais depuis l'enfance de devenir prof pour aider les enfants à réussir leur scolarité, et j'ai donc décidé de m'engager dans cette voie après le BCG. J'ai enseigné les Maths et Physique au lycée pendant presque 3 ans, au cours desquels je suis passé par les désillusions habituelles que connaissent les profs. La majorité des élèves ne s'intéressent pas aux matières scolaires et essaient juste de s'en sortir. J'avais l'impression de perdre mon temps et de gâcher le leur. J'en suis rapidement arrivé à remettre en cause les fondements du système scolaire conventionnel et j'ai progressivement accordé de plus en plus de liberté à mes élèves, jusqu'à abolir toute forme de contrainte venant de ma part. Ce fut diablement efficace pour leur permettre de se préparer plus intelligemment et efficacement à leur Bac, car il s'agit bien de leur Bac, leur responsabilité. Ils sont tous capables de se préparer à cette épreuve sans être dirigés et paternés.

Au cours de cette expérience, j'ai découvert l'éducation démocratique, et j'ai été de plus en plus attiré par cette alternative. J'ai alors trouvé EUDEC, la communauté européenne de ces écoles. Après avoir assisté à leur conférence annuelle à Copenhague en été 2014, c'est devenu totalement clair pour moi que je souhaitais travailler pour ce genre d'école. Vu qu'une telle école est quasi inexistante en France, j'ai décidé d'en créer une.

L'Ecole Dynamique est un rêve devenu réalité, et je dirais même, comme Hannah Greenberg (co-fondatrice de Sudbury Valley School) que la réalité dépasse de loin tout ce que j'aurais pu imaginer. C'est un lieu où les enfants sont heureux de venir vivre leur vie en communauté, et où les membres du personnel sont heureux de venir travailler. En plus d'être passionné par ce que je fais, j'apprends ici des vertus sur lesquelles j'ai encore besoin de travailler, comme la patience, l'humilité, la prudence et la bienveillance à tout moment, jusqu'au plus haut niveau d’exigence de soi. Cette école est pour moi le cadre idéal afin de poursuivre l'évolution de ma propre conscience.

Dans le monde d'aujourd'hui, où le "bahut" et le "boulot" sont habituellement considérés comme une contrainte à laquelle on doit se soumettre, cela peut être difficile d'imaginer un lieu où l'on travaille dans la liberté, la passion et le bonheur. Cependant, il existe un nombre croissant d'entreprises où les employés choisissent leur rôle, leurs objectifs, leur rémunération, ce qu'ils font, où, quand et avec qui. Dans ces "entreprises libérées", décrites par Frédéric Laloux dans son livre Reinventing Organizations, la vie et l'humain sont au cœur, avec tout ce qui fait leur force : la diversité, le désir, la curiosité, l'émotion, l'imprévisibilité, le rire, l'âme...

Je profite de cette biographie pour saluer les mentors qui m'ont inspiré, en particulier Daniel Greenberg, Mimsy Sadofsky, Bernard Collot et A.S. Neill. Ce sont mes géants aux épaules généreuses, et je me réjouis de poursuivre l'aventure pionnière à laquelle ils m'ont ouvert.